Entretien de routine du ventilateur

- Aug 08, 2019-

1. Le liquide dans l’humidificateur utilisé doit être remplacé quotidiennement pour réduire la croissance bactérienne. L’eau distillée stérile doit être injectée dans l’humidificateur pour empêcher la précipitation des cristaux dans le liquide et endommager l’évaporateur, affectant ainsi l’effet d’humidification. Faites attention de vérifier régulièrement les performances du thermostat, de protéger le capteur de contrôle de la température et d’observer de près l’alarme de température.

2. Le ventilateur doit être inspecté régulièrement, sous tension et testé fonctionnellement afin d’assurer une utilisation efficace de la fonction.

3. Gardez personnellement le ventilateur, pour s’assurer que toutes sortes de pipelines sont en état d’attente après la désinfection.

4. Abandonnez le condensat à temps pour éviter d’augmenter la résistance au débit d’air dans le circuit. Le liquide de drainage doit être strictement empêché de s’écouler dans les voies respiratoires du patient grippal. Le personnel médical doit se laver les mains avant et après l’utilisation du ventilateur pour prévenir les infections croisées.

5. Le pipeline du ventilateur doit être fixé fermement, afin d’éviter un fonctionnement brutal, une traction excessive causée par une rupture et une fuite.

6. L’alimentation électrique du moteur principal doit être démarré après l’urément de la source de gaz. C’est-à-dire que l’alimentation de la pompe de compression d’air est démarré et que l’oxygène est allumé en premier. Lorsque la pression de l’oxygène et de l’air est équilibrée, le son d’alarme de la fuite d’air ou de la source d’air disparaît avant que la puissance de l’unité principale puisse être activée. L’ordre d’éteindre le ventilateur se trouve être le contraire, c’est-à-dire éteindre la puissance de l’unité principale, puis éteindre l’alimentation en air.

7. Après que le ventilateur fonctionne pendant 1000 heures, le fabricant effectuera l’entretien complet et le remplacement des consommables.

8. Enregistrer et enregistrer toutes sortes de réparations, de remplacements et d’enregistrements de correction, tels que l’emplacement de la réparation, le degré d’erreur ou de dommage, l’heure, le nom, l’heure et la quantité des pièces remplacées, etc., pour vérification.